Gift Vouchers

Abbaye de Kylemore

L'abbaye de Kylemore et son jardin victorien clos représentent une étape incontournable de votre périple à travers l'Ouest irlandais. À 30 minutes de route du château de Ballynahinch, ce château emblématique jouit d'un cadre idyllique, niché entre la base de la montagne Druchruach et le pittoresque Lough Pollaacapull. La vue de l'abbaye, avec en toile de fond le paysage abrupt qui se reflète dans l'eau calme du lac, est un vrai régal pour les yeux. Elle vous laissera un souvenir impérissable de votre séjour au Connemara. 

L'abbaye de Kylemore, l'un des sites les plus populaires d'Irlande, déborde de spiritualité, de culture et de tranquillité. Son histoire est tout aussi remarquable puisque le château de Kylemore est à l'origine un cadeau romantique construit par Mitchell Henry pour sa femme, Margaret. Il n'a pas lésiné sur les moyens pour la réalisation de ce présent somptueux doté de tout le luxe possible pour l'époque. Quelques années plus tard, malheureusement, Margaret perdit la vie et Mitchell bâtit la charmante église néo-gothique en sa mémoire. 

Le château de Kylemore changea de propriétaire par la suite mais vit l'arrivée des moniales bénédictines en 1920. Elles avaient fui la Belgique après la destruction de leur abbaye à Ypres pendant la Première Guerre mondiale. Les religieuses commencèrent à restaurer le bâtiment jusqu'à lui redonner sa splendeur d'antan. L'abbaye de Kylemore fut convertie en un pensionnat international pour filles. Au fil des ans, le pensionnat de l'abbaye de Kylemore a accueilli de nombreuses étudiantes de renom. L'un des anciens propriétaires du château de Ballynahinch, le Prince Ranji, a envoyé ses deux nièces, Baba et Bjaniba, pour qu'elles soient éduquées par les moniales bénédictines. Après de nombreuses années, le pensionnat ferma ses portes et les dernières étudiantes furent diplômées en 2010. 

Au milieu des années 90, les moniales bénédictines entamèrent la rénovation du jardin victorien clos qui avait été laissé à l'abandon par ses anciens propriétaires. Ce magnifique jardin était l'un des derniers jardins clos de l'époque victorienne construit en Irlande et le seul qui se trouvait au beau milieu d'une tourbière. Quand Henry en était le propriétaire, il comptait trente-deux serres qui étaient très évoluées pour l'époque. Les plantes exotiques, pour qu'elles puissent pousser, étaient chauffées à l'eau chaude via un système de tuyaux souterrains relié à trois chauffe-eau. Les religieuses œuvrèrent pour que les jardins regagnent leur apparence victorienne. Elles rebâtirent deux serres ainsi que la maison du jardinier. Le jardin clos de Kylemore est merveilleusement entretenu et ne fait pousser que des plantes et des légumes de l'ère victorienne. 

L'abbaye de Kylemore et son jardin victorien clos sont l'un des sites les plus visités de l'ouest de l'Irlande. Les visiteurs peuvent également explorer les bois, se promener autour du lac et goûter à certaines des recettes des moniales bénédictines au Mitchell's Café et aux salons du Garden Tea.